Comment choisir sa lampe frontale ?

La clé pour trouver la lampe frontale parfaite est de savoir quelles sont les caractéristiques qui sont importantes pour vous. Pensez aux activités pour lesquelles vous prévoyez d’utiliser votre frontale : ferez-vous du trail/running, de la randonnée pédestre, du camping ? Vous parcourrez des sentiers sombres en forêt ? Vous réveillerez-vous tôt pour attraper le lever du soleil en randonnant à ski ?

Une fois que vous avez une idée précise de la façon dont vous utiliserez votre lampe frontale, vous pouvez réfléchir à ce que votre lumière doit faire pour vous. Voici les principales caractéristiques des lampes frontales à prendre en compte et qui vous aideront à prendre la bonne décision :

La luminosité des lampes frontales : La quantité de lumens dont vous avez besoin dépend de ce que vous faites.
Alimentation par USB ou par batterie : Les lampes rechargeables et les piles remplaçables ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.
Durée de vie des piles : combien de temps votre lumière doit-elle durer ?
La forme du faisceau et la distance : Découvrez si la lumière focalisée ou la lumière diffuse est meilleure pour vous.
Mode de lumière rouge : Super utile pour plusieurs raisons.
Autres facteurs à prendre en compte : Lampes adaptées aux enfants, mode verrouillage et plus encore.

lampe frontale

Quelle doit être la luminosité de votre lampe frontale ?

Les lumens sont l’unité standard pour mesurer la luminosité. Vous verrez des lampes frontales allant de 20 lumens à 1 500 lumens ou plus.

L’optique de la lampe frontale concentre les lumens, ce qui se traduit directement par la quantité de lumière qui va là où vous le souhaitez. Des marques de lampes bien connues comme Petzl, Black Diamond, et Fenix ont leur technologie optique. Lorsque vous regardez les lampes d’une grande marque, le nombre de lumens est un moyen sûr d’évaluer la luminosité de votre frontale. Les marques bon marché avec un nombre de lumens plus élevé peuvent sembler moins lumineuses en raison de la qualité de l’optique de la lumière.

Le nombre de lumens dont vous avez besoin dépend de l’usage que vous comptez en faire – le plus lumineux n’est pas toujours le meilleur. Presque tous les lampes frontales ont un mode haut, moyen et bas, de sorte qu’une lampe à haut rendement peut toujours vous donner des options à faible rendement. Quelques conseils d’ordre général :

Faibles lumens (25+) : Bon pour installer le camp dans l’obscurité, lire dans la tente, faire du travail de proximité, promener le chien, garder une trousse d’urgence ou utiliser à tout moment en groupe (une lumière extrêmement vive peut être gênante).
Lumens élevés (200+) : Bon pour courir dans l’obscurité ou faire des randonnées de nuit
Lumens plus élevés (600+) : Bon pour le vélo de montagne ou le ski en soirée.
Lumens très élevés (1 000+) : Bon pour repérer les pistes mal balisées, pour le ski ou le vélo à grande vitesse, ou pour la recherche et le sauvetage.

Sources d’alimentation USB ou à piles

Pensez toujours à la façon dont vous allez recharger votre lumière. Si vous recherchez une lampe frontale pour les épopées du week-end, les courses du soir ou pour promener votre chien, alors une lampe rechargeable est une excellente option. Mais si vous partez en randonnée dans le monde entier, une lampe qui utilise des piles que l’on trouve partout est une très bonne idée.

Lampes rechargeables : La recharge USB est sans problème avec presque toutes les sources d’énergie : prises murales, blocs batteries portables, chargeurs CA ou chargeurs solaires. N’oubliez pas le cordon de recharge, surtout si vous avez besoin d’un chargeur personnalisé.

Piles remplaçables : Les piles AA ou AAA sont faciles à trouver presque partout dans le monde et fournissent une puissance instantanée. Mais vous devrez emporter des piles supplémentaires, recycler les piles usagées et en acheter de nouvelles.
Certaines lampes frontales sont alimentées à la fois par USB ou par des piles, ce qui vous permet de profiter du meilleur des deux sources d’énergie.

Durée de vie des batteries

En général, plus une lumière est puissante, plus la durée de vie de la batterie est courte. Lorsque vous regardez les spécifications des lampes, vous verrez que la durée de fonctionnement est indiquée pour différents modes. La durée de vie de la batterie sera différente selon les modes (faible, moyen, élevé ou clignotant). Réfléchissez aux modes que vous utiliserez le plus et trouvez une lampe qui fonctionne efficacement dans ces modes.

Au fur et à mesure que la batterie se décharge, certaines lampes frontales LED s’atténuent progressivement. Ce n’est pas un problème si vous faites une randonnée d’une semaine et que vous vous déplacez lentement ou si vous courez en ville le soir. Mais si vous faites de la course à pied, un trail ou du VTT la nuit, vous voulez que votre lumière reste efficace. Pour obtenir une luminosité constante, regardez les lampes dont la puissance est régulée. Les frontales à sortie régulée sont dotés d’un circuit intelligent qui maintient la lumière de la led à une luminosité constante plus faible. Ce niveau de sortie faible tient généralement pendant une heure environ – avec un peu de chance, suffisamment de lumière pour vous permettre d’arriver à destination en toute sécurité, ou de trouver une alternative pour terminer votre périple.

Lampe frontale avec bloc-piles externe

Les batteries et les piles par temps froid
Avez vous vu comment la batterie de votre téléphone se vide par temps froid ? Cela peut aussi arriver avec les lampes frontales. Si vous avez besoin d’une lumière pour une utilisation prolongée par temps froid, regardez les lampes avec des batteries externes. Le bloc batterie externe se glisse facilement dans la poche de votre veste pour garder les piles au chaud et vous permettre d’obtenir de meilleures performances.

Faire du VTT la nuit avec une lampe frontale rechargeable

Type de faisceau et distance
La plupart des lampes émettent soit un faisceau serré, soit une lumière diffuse, et certaines lampes frontales font les deux. La configuration du faisceau est indiquée sur l’onglet des spécifications de chaque lampe.

Faisceau serré : Si vous cherchez une lampe frontale pour vous aider à faire une dernière sortie dans les singles un faisceau lumineux focalisé/serré pour éclairer les choses au loin vous sera utile.

Un faisceau large : Si vous utilisez une lampe frontale autour du camp, un large faisceau d’inondation est une meilleure option.

Un mélange des deux : Les lampes qui ont à la fois un spot et un projecteur sont idéales pour les activités rapides comme la course à pied dans l’obscurité ou le vélo la nuit. La combinaison des types de faisceaux vous aide à voir les changements de terrain devant vous et ce qui se trouve plus loin devant vous.
La distance à laquelle une lumière projette son faisceau est également importante. Mais il existe des incohérences dans la façon dont les différentes marques indiquent la distance du faisceau. Pour avoir une idée réaliste de la distance à laquelle une lampe éclairera, prenez en considération le type de faisceau et le nombre de lumens, puis regardez la distance de faisceau déclarée.

lampe frontale randonnée bivouac

Lumières rouges sur une lampe frontale

Un mode « feu rouge » est étonnamment utile. La lumière rouge est moins envahissante la nuit, elle est donc parfaite pour lire dans votre tente ou vous réveiller pour répondre à l’appel de la nature sans déranger vos camarades de tente. Elle vous aide également à conserver votre vision nocturne, car la lumière rouge ne provoque pas un rétrécissement des pupilles comme le fait la lumière blanche. De plus, elle est pratique pour observer les animaux sauvages dans l’obscurité ou regarder les étoiles.

Autres caractéristiques utiles des phares

Des lampes adaptés aux enfants
Les lampes conçues pour les enfants sont souvent plus petites, de couleur vive, plus légères et moins puissantes. Des caractéristiques comme l’arrêt automatique sont idéales pour les jeunes campeurs. N’oubliez pas que les LED sont suffisamment lumineuses pour causer des dommages permanents à la vision, alors assurez-vous que votre enfant sait comment utiliser sa lumière de manière responsable.

Étanchéité

Vous prévoyez d’utiliser votre lampe frontale en cas de mauvais temps ? Vérifiez l’étanchéité. La résistance à l’eau des composants électroniques est généralement évaluée sur l’échelle IPX, de IPX-0 (aucune résistance à l’eau) à IPX-8 (essentiellement étanche, bien que le fabricant définisse les paramètres).

Une lampe frontale construite pour l’extérieur a au moins une certaine étanchéité, qui commence généralement autour de IPX-4 (protection contre les éclaboussures de toutes directions pendant au moins 5 minutes) à IPX-7 (protection contre l’immersion jusqu’à 1 m pendant au moins 30 minutes).

Conception légère

De nombreuses lampes pour l’extérieur ont à peu près les mêmes dimensions et le même poids. Mais si vous voulez économiser des grammes, le poids de la lampe est une chose à prendre en compte.

Le poids va généralement de pair avec les caractéristiques (plus léger = moins de caractéristiques, plus lourd = plus de caractéristiques), il est donc important de savoir exactement ce que vous attendez de votre lampe et ce dont vous pouvez vous passer. Une fois que vous avez une idée précise de vos besoins, vous pouvez trouver des lampes frontales qui cochent toutes vos cases et choisir la plus légère.

Conseil : Pour ceux qui cherchent vraiment à réduire leur poids, pensez aux piles au lithium. Les piles au lithium sont plus légères que leurs homologues alcalines et NiMH, et sont plus performantes par temps froid. Mais attention, elles sont aussi plus chères.

Mode verrouillage

Certaines lampes sont dotées d’un mode de verrouillage, de sorte qu’un choc ou une pression accidentelle sur un bouton n’allume pas la lumière. Cette fonction est pratique si vous jetez votre lampe dans votre sac à dos.

Modes stroboscopique et boost

Le mode stroboscopique est un véritable attrait pour les yeux, surtout si vous prévoyez de faire du vélo avec votre lumière. C’est également le mode employé pour vous aider à être localisé. Il consomme peu d’énergie et peuvent aider les secours à vous retrouver.

Et les modes « boost » ou « turbo » peuvent être très utiles pour les moments où vous avez rapidement besoin d’une luminosité supplémentaire. Réfléchissez : quelle fourche devez-vous prendre sur cette piste ? Ou « Quel était ce bruit ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *