Que choisir entre une capacité de transport et une carte pro VTC pour devenir chauffeur privé ?

De plus en plus de personnes s’intéressent en ce moment au métier de chauffeur privé. Pour en devenir un, il est cependant impératif de disposer de certaines compétences particulières, mais aussi d’une attestation permettant d’exercer la profession. Justement à ce propos, les individus intéressés hésitent souvent entre la capacité professionnelle de transport et la carte pro VTC. Cela est assez évident étant donné que les deux documents ont leurs propres spécificités. Voici tout ce qu’il faut savoir sur eux pour éclairer les débutants en la matière à ce sujet.

Devenir chauffeur privé avec la capacité professionnelle de transport de personnes

La capacité de transport  de personnes s’obtient en deux étapes lorsqu’on veut devenir chauffeur privé avec. Il faut donc tout d’abord réussir à l’examen de la capacité professionnelle de transport de personnes. Celui-ci concerne les véhicules de moins de 9 places. Il faut ensuite obtenir l’attestation de la capacité professionnelle. On peut l’obtenir auprès de la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement ou DREAL. En Île-de-France, on l’obtient auprès de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement d’Île-de-France. En somme, la capacité en question est ainsi gérée par ces deux services. À noter que la capacité professionnelle de transport de personnes de moins de 9 places permet le transport privé de voyageurs à titre onéreux. En général, elle est plus souple que la carte pro VTC, surtout sur le choix de la voiture.

Devenir chauffeur privé avec la carte pro VTC

Tout comme la capacité de transport de personnes, la carte pro VTC s’obtient aussi en deux étapes. La première est donc l’acquisition de la carte elle-même. La seconde, quant à elle, est l’inscription au registre des chauffeurs VTC. Bien évidemment, pour obtenir la carte professionnelle VTC, il est indispensable de suivre une formation spécifique. Celle-ci permettra ainsi à toute personne intéressée d’apprendre tous les aspects de la profession de chauffeur privé. Il est d’ailleurs bon de souligner que les véhicules utilisés doivent répondre à certaines conditions techniques. Parmi celles-ci, ils doivent impérativement disposer de 4 à 9 places, celle du chauffeur incluse. Ils doivent également être âgés de 6 ans tout au plus. En plus d’avoir au moins 4 portes, ils doivent en outre avoir une largeur de 1,70 m, et une longueur de 4,50 m au minimum. Ils doivent enfin présenter une puissance de plus de 120 CV.

Quelle est alors la solution la plus adaptée pour devenir chauffeur privé ?

En somme, la capacité de transport comme la carte professionnelle VTC permettent à tout individu de devenir chauffeur privé. Les deux documents peuvent de ce fait très bien faire l’affaire. Toutefois, il faut savoir que la capacité professionnelle de transport offre un champ d’activité plus large. Toute personne la possédant est d’ailleurs soumise à moins de restrictions, et a la possibilité d’exercer des activités de service public, telles que le transport scolaire. Pour ce qui est de la carte pro VTC, elle donne l’occasion de créer un statut juridique. Tout dépend ainsi des besoins et des préférences de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.