Voyage au Vietnam avec les enfants : comment en profiter ?

Partir en voyage au Vietnam en famille est une opportunité pour profiter d’une aventure mémorable. Ce sera notamment une occasion de partir à la découverte de nouvelles cultures, de nouveaux modes vie ou de nouveaux paysages. Tous les membres de la famille se réjouiront de réaliser des découvertes sortant de l’ordinaire. Malgré les avantages procurés par ce séjour au Vietnam, il faut dire que voyager avec les enfants peut être compliqué. Il est donc nécessaire de bien s’organiser afin de mener à bien chaque étape du voyage. Pour mieux vous aider, découvrez les détails à travers quelques points.

Bien planifier le voyage avant de partir
La réussite d’un voyage dépend grandement de l’organisation. C’est pour cela qu’il est nécessaire de l’anticiper. Il faut dire que plusieurs éléments doivent être organisés avant même de partir. Déjà, il faut choisir la bonne période pour visiter le pays. Cela permettra d’éviter le mauvais temps et aussi les périodes insupportables comme les grosses pluies ou encore les grosses chaleurs. De ce fait, il est important de s’informer sur le climat idéal pour profiter au mieux du voyage. D’ailleurs, il est possible de se faire aider par des agences de voyages compétentes comme vu ici.

En plus de ces informations, d’autres actions doivent également être réalisées avant le voyage, notamment les paperasses et les formalités d’entrée sur le territoire vietnamien. En réalité, pour les ressortissants français, il est nécessaire d’avoir un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour. Il doit aussi disposer de 2 à 3 pages vierges. Les enfants doivent également disposer d’un passeport, quel que soit leur âge. Pour une durée de séjour en moins de 15 jours incluant les jours d’entrée et de sortie, il n’y a pas besoin de visa pour les ressortissants français. Par contre, ils obtiendront un visa gratuit à l’arrivée. Dans le cas contraire, ceux qui voyagent plus de 15 jours au Vietnam doivent disposer d’un visa.

Pour la santé de tout le monde, il est nécessaire de penser à la mise à jour des vaccins. Notamment celle des vaccins classiques. Mais il est aussi conseillé de réaliser le vaccin contre l’hépatite A. Dans tous les cas, consultez votre médecin. Les protections anti moustiques doivent également mises en avant. Sachant que le voyage se fera avec des enfants, il est vivement conseillé de souscrire à une assurance voyage afin d’être toujours paré en cas de soucis. En termes d’hébergements, il vaut mieux procéder à la réservation afin d’être tranquille une fois sur place.

Les points à savoir une fois sur place

Une fois sur place, vous serez certainement dépaysé. Au début, il est possible d’être désorienté. Malgré cela, il est possible de s’habituer petit à petit au Vietnam. Mais avec des enfants, l’idéal serait d’opter pour un moyen de transport sûr pour les déplacements urbains. Le taxi est par exemple un moyen intéressant à retenir. En plus d’être abordable, on en retrouve partout dans les villes. Pour les visites des villages, rien ne vaut un petit tour à vélo. Ce sera un moyen accessible pour voyager autrement.

Au cours du voyage, il faut aussi donner du rythme au voyage afin d’être sûr de profiter de certains sites d’importance. Pour que les enfants ne s’ennuient pas, il faudra leur faire comprendre la richesse de l’aventure. Il est par exemple important de les encourager à apprécier la culture locale et les rencontres avec les locaux. Malgré cela, il est inutile de les fatiguer en chargeant les journées de visites. Il est possible d’opérer quelques changements comme la visite d’ateliers créatifs ou encore des activités amusantes.

Concernant l’alimentation, pour les adultes, il devrait y avoir peu de souci. Mais pour les enfants, il faudra toujours veiller à ce que les restaurants puissent préparer des plats pour les petits. Généralement, la grande majorité des plats vietnamiens sont épicés. Malgré cela, bon nombre de restaurants peuvent être en mesure de préparer des repas adaptés aux enfants. Encore, il est possible d’y retrouver diverses choses à manger pour ces derniers, comme les fruits, les nouilles lyophilisées, le riz, les légumes, les biscuits…

Établir un itinéraire adapté à tout le monde

Généralement, l’itinéraire doit être planifié au préalable. Bien avant même le voyage. Cependant, cette étape dépendra notamment de la durée prévue pour le voyage. Il faut dire que le Vietnam est vaste. Il est impossible de tout découvrir en un séjour, surtout en moins de 15 jours. Mais peu importe la durée, il est toujours possible de découvrir de merveilleux lieux au cours d’un voyage au Vietnam.

Justement, pour un voyage de moins de 15 jours, il est possible de découvrir les sites vietnamiens essentiels. Il s’agira par exemple de visiter la ville d’Hanoï. Vous y découvrirez notamment son vieux quartier, les jardins du palais de l’ancien gouverneur français, le village de métier traditionnel de Bat Trang, la pagode Tran Quoc, le lac de l’épée restituée, la représentation de théâtre de marionnettes sur l’eau…

Après cela, l’aventure peut se poursuivre vers la province de Ninh Binh où retrouver l’ancienne capitale Hoa Lu, le site de Tam Coc ou la baie d’Halong terrestre avec sa rivière, ses grottes et ses pitons karstiques ainsi que la Pagode Bich Dong. En plus de ces lieux exceptionnels, les voyageurs pourront également voir l’île de Cat Ba et la baie de Han La qui est une extension de la baie d’Ha Long. Après cela, il est possible d’inclure la visite de Hue et de Hoi An pour un fabuleux séjour en famille selon la durée du séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.